Métiers du chiffre : quelles tendances de recrutement pour 2021 ?

Publié le 11 02 2021 dans Actualités

QRmxJSFoDNww35ZCEM3g_mika.baumeister.Wpnoqo2plFA.unsplash.jpg


Les métiers du chiffre : voulez-vous y accéder ?

Vous êtes à l’aise avec les chiffres ? Vous souhaitez devenir comptable, trader, contrôleur des finances publiques ? Vous avez bien choisi votre vocation, parce que les métiers du chiffre sont passionnants et toujours très demandés, en plus d’être bien payés. Voici ce que vous devez savoir pour accéder au métier du chiffre de votre préférence.

Métiers du chiffre, bien prometteurs en 2021

Si vous avez choisi de faire carrière dans la comptabilité, finance et gestion, vous avez bien choisi parce que ces métiers connaîtront une hausse des recrutements en 2021. Selon la direction de l’Animation de la recherche, des Études et des Statistiques, les services aux entreprises seront beaucoup plus sollicités dans ce contexte de crise et de relance économique. Dans le cadre de plans de restructuration et de réorganisation, les comptables seront essentiels. En fait, comment pourrait-on repartir du bon pied sans analyser en profondeur les livres de compte et optimiser la gestion de la trésorerie ? Pour 2021, de nombreuses entreprises dans tous les secteurs devraient proposer des CDD ou des CDI aux comptables, jeunes diplômés ou expérimentés. Plusieurs autres métiers du chiffre connaîtront également des recrutements de masse, en l’occurrence des cadres administratifs et financiers, des consultants financiers et des ingénieurs conseil. Non seulement ces métiers auront le vent en poupe, mais ils devraient également voir leurs salaires augmenter, selon une étude de PageGroup. Les comptables mixtes confirmés devraient par exemple gagner entre 38 000 et 50 000 euros en 2021.

Les études à suivre pour décrocher un poste dans le secteur

Si vous envisagez de postuler un poste de comptable, vous devrez obtenir le diplôme de comptabilité et gestion (DCG) ou le diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG). Vous pourrez aussi accéder à ce métier, si vous êtes titulaire de la Validation des acquis de l’expérience du DCG ou du DSCG. Pour devenir un expert-comptable, il vaut mieux poursuivre vos études jusqu’à l’obtention d’un diplôme d’expertise comptable (DEC), délivré 3 ans après un Bac+5. Si vous souhaitez devenir un commissaire aux comptes (CAC), vous devrez avoir un diplôme d’écoles supérieures de commerce ou un master 2 en conseil, audit et comptabilité. Ce diplôme sera nécessaire pour passer le certificat préparatoire aux fonctions de commissaires aux comptes (CPFCAC). Avec le CPFCAC et 3 ans d’expérience via un stage rémunéré, vous pourrez demander votre adhésion à la Compagnie nationale des commissaires aux comptes. Si vous avez le DEC, vous n’êtes pas obligé de passer le CPFCAC, mais vous devrez suivre un stage rémunéré de 2 ans. Si vous vous intéressez à un poste d’auditeur interne, vous devrez suivre une formation d’au moins 5 ans dans les écoles de commerce. Vous devez vous spécialiser en audit et conseil ou en contrôle de gestion et audit. Vous avez également la possibilité d’étudier à l’université pour obtenir le master 2 comptabilité, contrôle et audit, ou le master audit et contrôle de gestion. Ce métier s’ouvre aussi aux titulaires de diplôme d’écoles d’ingénieurs avec une spécialisation audit et conseil. Conseiller financier, manager crédit, analyste financier, chef de projet dans l’administration et la finance..., bien d’autres métiers du chiffre sont envisageables. L’astuce est de bien choisir les études à suivre et les compétences à acquérir pour y accéder.

Les types de société ou d’organisme qui recrutent

Bien évidemment, le poste auquel vous pourrez prétendre dépendra de votre niveau, des études que vous avez suivies et de vos diplômes, ainsi que de votre expérience. Votre avantage est que les opportunités d’embauche sont multiples. Vous aurez l’embarras du choix quant aux recruteurs :

* les PME et les grandes entreprises ;

* les cabinets d’expertise-comptable ;

* les cabinets de gestion de patrimoine ;

* les cabinets d’audit-conseil ;

* les compagnies d’assurances ;

* les banques et les organismes financiers ;

* les sociétés de Bourse ;

* les sociétés de fonds de placement ;

* les entités publiques, etc.

En raison de la pénurie des candidats, les offres sont donc toujours abondantes. Cependant, les recruteurs n’arrivent pas souvent à recevoir les candidatures au bon moment. Il est donc important d’être à l’affût et de prendre en compte tous les recours, notamment la candidature spontanée ou la collaboration avec un cabinet de recrutement. Dans tous les cas, constituez-vous un CV qui donne envie de lire et qui montre immédiatement vos compétences, vos atouts et votre expérience. Lisez notre article proposant des conseils pour rédiger un CV de qualité.

Rendez-vous aussi notre site comptajob.fr pour découvrir les offres d’emploi dans les métiers du chiffre en ce moment.


  Retour en haut de page