Lancement de l’euro numérique par la BCE

Lancement de l’euro numérique par la BCE

Actualités


Euro numérique : nouveau moyen de paiement vers 2025

À l’ère du digital, la Banque centrale européenne (BCE) prévoit de mettre en vigueur l’euro numérique à l’horizon de 2025. L’objectif est de mettre à la disposition des entreprises et des ménages la forme de monnaie la plus pratique et la plus sûre. Les Européens auraient ainsi la possibilité d’effectuer facilement leurs paiements via cette monnaie dématérialisée.

Lancement de l’euro numérique par la BCE

En juillet 2021, la Banque centrale européenne a donné son approbation pour lancer la phase de création d’un euro numérique. La présidente de la BCE, Christine Lagarde, affirme que le but de ces travaux est de permettre aux entreprises et aux ménages d’accéder à la monnaie de la Banque centrale, considérée comme la plus sûre.

Cet instrument de paiement innovant est aujourd’hui en phase de conception. La Banque centrale européenne étudiera les caractéristiques de cet euro numérique. Le début de cette phase d’étude d’une durée de deux ans est prévu pour octobre 2021. Les professionnels se pencheront sur la conception de cette monnaie dématérialisée et sur les canaux à utiliser pour la faire circuler auprès des particuliers et des commerçants. L’objectif est d’analyser ses impacts sur le marché. L’étape suivante consiste à réfléchir aux modifications nécessaires à appliquer sur la législation européenne.

La mise en place de ce nouveau moyen de paiement

Suite à la phase d’étude, la Banque centrale européenne pourra objectivement prendre la bonne décision. Le démarrage ou l’arrêt de la mise en place de l’euro numérique se fera en fonction des résultats de l’analyse. Grâce à la collaboration étroite avec des sociétés et des banques utilisatrices de services de paiement numérique, les principaux concernés auront l’occasion de créer et de tester plusieurs solutions.

Jusqu’à maintenant, les travaux d’expérimentation effectués ont donné des résultats positifs. La BCE s’est rendu compte de l’absence de contraintes technologiques importantes pour émettre cette monnaie dématérialisée. De plus, cette dernière pourrait se présenter sous plusieurs formes. En effet, si tout le processus se passe bien, les Européens pourront utiliser l’euro numérique à l’horizon 2025.

De nombreuses raisons d’adopter l’euro numérique

L’euro numérique n’est pas conçu pour remplacer les espèces. Il serait parallèlement utilisé avec les billets et les pièces. Formé par la Banque centrale européenne et les Banques centrales nationales, l’Eurosystème s’assure que les espèces seront toujours disponibles dans toute la zone euro. Ainsi, la monnaie dématérialisée constituerait un moyen de paiement supplémentaire gratuit, plus facile à utiliser et plus accessible à tous. Elle serait acceptée n’importe où tout en garantissant à ses utilisateurs une sécurité optimale.

En pratique, l’euro numérique sera similaire aux billets en euro, mais en version numérisée. Il sera émis et protégé par l’Eurosystème. Il pourra être utilisé pour payer des factures d’achat au quotidien. En effet, la mise en place de cette monnaie électronique encouragerait la numérisation de l’économie européenne. Par ailleurs, elle va de pair avec la facturation électronique qui sera obligatoire dans le secteur du B to B à l’horizon 2023/2025.

Ce projet de numérisation de la monnaie développerait également l’innovation des paiements dans le secteur des ventes en détail. En effet, l’adoption de l’euro numérique aurait plus de succès, à condition que le marché ne privilégie plus l’usage des espèces. Cette solution constituerait aussi une alternative idéale aux moyens de paiement électronique émis et contrôlés par des acteurs externes à la zone euro. Notons que ces moyens de paiement extérieurs font perdre la souveraineté monétaire dans la zone euro et y favorise l’instabilité financière.

Résumé

En conclusion, l’Eurosystème analyse aujourd’hui les avantages et les risques de l’utilisation de l’euro numérique. Cependant, on constate déjà que cet instrument de paiement électronique conjugue efficacité et sécurité. Il s’agit en effet d’une monnaie numérique sûre émise par la Banque centrale. Pour réussir sa mise en place, il sera important de s’assurer du respect de la vie privée des utilisateurs.

Si la Banque centrale européenne décide de poursuivre ce projet de numérisation de la monnaie vers 2025, les cabinets comptables et les entreprises devront s’y adapter. Cela ne sera pas aussi difficile, car la plupart des sociétés sont aujourd’hui en train de réaliser la digitalisation de leur activité.

Si des sujets d’actualité touchant l’Europe vous intéressent, nous vous recommandons de lire également un article abordant la taxe numérique dans la zone euro.

Dernières actualités
VOIR PLUS
L’externalisation comptable est-elle obligatoire ?
L’externalisation comptable est-elle obligatoire ?
L’externalisation comptable est-elle une obligation ou une nécessité pour certaines entreprises (TPE, PME, indépendant…) ? Suivez nos éclaircissements......
Comment trouver un expert-comptable pour votre association ?
Comment trouver un expert-comptable pour votre association ?
L’expert-comptable vous aide à gérer correctement les finances de votre association et à vous conformer aux exigences fiscales....
Le rôle de l’expert-comptable dans la relance économique
Le rôle de l’expert-comptable dans la relance économique
L’expert-comptable contribue à la relance économique en conseillant les chefs d’entreprise sur les stratégies à adopter et les prêts à solliciter....