Comment déceler les CV frauduleux ?

Publié le 15 02 2021 dans Conseils

6DXO2uUi7TVmJtZ14Jbo_nick.fewings.xcj7hC6UH2A.unsplash.jpg


4 astuces pour détecter les CV frauduleux

Par peur de la concurrence entre candidats, par manque de confiance ou pour d’autres raisons, plusieurs dossiers de candidature sont envoyés aux recruteurs avec un CV frauduleux. Les mensonges dans les CV ont de lourdes conséquences pour les entreprises, dont les risques de perte de chiffres d’affaires. Voici quelques astuces pour détecter les informations trompeuses dans un CV lors du recrutement d’un comptable.

Ce qui peut se passer pendant un recrutement

Selon une étude réalisée par Florian Mantione Institut en 2018, 85 % des candidats enquêtés affirment qu’arranger un CV est normal. Certes, les candidats sont libres d’adapter leur CV à l’offre d’emploi. Il est toutefois inacceptable de mentir carrément sur un curriculum vitae. Plus de 2/3 des CV comportent d’ailleurs de fausses informations selon cette même étude. Des candidats malhonnêtes modifient certains éléments de leur CV, en l’occurrence les diplômes, l’expérience professionnelle, le poste occupé, les langues maîtrisées, la rémunération et l’adresse. Ils peuvent surestimer leurs responsabilités, gonfler leur expérience ou ajouter de faux diplômes et/ou de faux certificats de stage. Ils peuvent aussi être tentés de surévaluer leur niveau de langues étrangères ou d’omettre une période de chômage. Même si la fraude aux CV dans le secteur de la comptabilité et d’audit-conseil est plus rare que dans d’autres secteurs, les recruteurs doivent toujours rester vigilants. Au cours du recrutement d’un comptable en particulier, vous devez bien analyser en profondeur les dossiers de candidature afin de trouver les meilleurs talents en mesure d’assurer les missions attribuées au poste à pourvoir.

Astuce 1 : vérifier le CV pour déceler les incohérences

Lorsque vous recevez un CV lors du recrutement d’un comptable, consacrez du temps pour l’analyser minutieusement. Vous pouvez vous poser certaines questions, telles que « le document est-il cohérent ? », « y a-t-il des zones d’ombres ? », etc. Vous devez demander un éclaircissement sur les données qui vous semblent incohérentes lors de l’entretien. Soyez aussi vigilant si vous trouvez qu’un CV est parfait et correspond beaucoup trop à votre offre d’emploi en comptabilité. Notez sur votre carnet les éléments douteux et incohérents afin que vous puissiez en discuter avec le candidat concerné durant son entretien. Avant de contacter un candidat pour un entretien, il est recommandé de faire une petite recherche sur Internet le concernant. Vous pouvez taper son nom dans un moteur de recherche en ligne ou visualiser son profil public sur les réseaux sociaux.

Astuce 2 : demander au candidat d’apporter certaines pièces

Après avoir analysé les dossiers de candidature au poste de comptable, le responsable de recrutement contactera les candidats présélectionnés pour passer un entretien. Dès votre première prise de contact par téléphone avec chaque candidat, il est possible de commencer votre petite enquête. Vous pouvez lui demander d’apporter ses diplômes, ses certificats de travail ou d’autres pièces justificatives lors de l’entretien. Cette stratégie vous permet de filtrer les candidats, puisque ceux qui ont un CV frauduleux n’oseront pas se présenter. Si un candidat arrive quand même à l’entretien sans apporter les pièces exigées, soyez ferme et demandez-lui des explications. Si vous trouvez que son excuse reste incohérente, le mieux est de mettre immédiatement fin à l’entretien d’embauche. Pour déceler les faux diplômes, vous avez la possibilité d’utiliser un outil de vérification en ligne. Vous pouvez aussi poser des questions sous forme de cas pratiques durant l’entretien afin d’évaluer les compétences réelles du candidat. Demandez-lui par exemple de réaliser l’écriture comptable d’un achat de marchandises.

Astuce 3 : pousser le candidat à se révéler

Le jour de l’entretien de recrutement d’un comptable, vous devez aussi vous efforcer de mettre à l’aise le candidat. Il est important de définir clairement le poste à pourvoir. Votre sens d’empathie aidera le postulant à mieux se révéler. Vous pouvez poser des questions concrètes pour discerner les zones d’ombre dans un CV frauduleux. Vous avez par exemple la possibilité de lui demander de raconter en détail son parcours ou sa journée type. Pour tester son niveau de langue étrangère, une partie de l’entretien peut être effectuée dans la langue indiquée dans le CV. Les recruteurs doivent aussi être attentifs concernant la rémunération annoncée par le candidat, surtout s’ils ont des doutes sur l’authenticité du CV. Si le candidat n’a pas apporté ses trois derniers bulletins de salaire, vous pouvez lui demander de détailler sa rémunération (salaire brut, les éléments variables, les primes, etc.).

Astuce 4 : exiger des références employeurs

En plus de ses diplômes, l’expérience professionnelle d’un candidat est aussi à prendre en considération lors du recrutement d’un comptable. C’est pourquoi la prise de références employeurs s’avère inévitable, quelle que soit la taille de votre entreprise (PME, ETI...). La loi interdit cependant de contacter les anciens employeurs d’un candidat sans son autorisation. Pendant l’entretien, vous pouvez lui demander un accord écrit vous autorisant à vérifier les références données. Lorsque vous appelez ses anciens employeurs, vous devez poser des questions pertinentes, notamment sur la durée d’occupation du poste ou les responsabilités.

Vous prévoyez de faire passer un entretien d’embauche ? N’hésitez pas à lire notre article sur les bonnes questions à poser.


  Retour en haut de page