Faux experts-comptables : attention aux pièges

Publié le 04 07 2017 dans Actualités

vLcljmrmbAa2pRVcXvP8_diplome comptable.jpg

Les faux experts-comptables

Pour réduire leurs coûts, de plus en plus de TPE voire de PME ont recours aux services d'officines comptables pratiquant des prix cassés. Le risque ? Tomber sur un faux-expert comptable, sans assurance ni autorisation d'exercer. Le point sur un phénomène d'escroquerie comptable en plein essor.

Un risque élevé d'escroquerie comptable

Lorsqu'un entrepreneur se lance, ou qu'une entreprise connaît des difficultés, la tentation est grande de faire appel aux officines comptables proposant des forfaits imbattables à quelques dizaines d'euros par mois pour le règlement de la TVA, des salaires, des charges, etc. Or, dans la réalité, nombre de ces faux experts-comptables ne sont tout simplement pas inscrits à l'Ordre des experts-comptables, et par conséquent ne sont pas habilités à proposer ces prestations. Pire encore, certains faux experts-comptables ont tout simplement détourné les sommes supposées être reversées à l'Etat ou à l'Urssaf. Une escroquerie comptable généralement révélée lorsque le chef d'entreprise trop confiant reçoit une relance de l'administration, sans possibilité d'invoque le 'droit à l'erreur'. Il convient de souligner que les faux experts-comptables ne sont pas couverts pas une assurance responsabilité civile protégeant les clients en cas de faute.

La multiplication des faux experts-comptables

Malgré des sanctions particulièrement lourdes (peine de prison et amendes), le délit "d'exercice illégal" de la profession comptable se porte bien : selon les chiffres de l'Ordre, les faux experts-comptables seraient presque deux fois plus nombreux que les professionnels autorisés. A titre d'exemple, en Ile-de-France, 10 000 faux experts-comptables côtoieraient les 5800 professionnels inscrits à l'Ordre. Dans ces conditions, comment différencier une offre d'expertise comptable particulièrement attractive d'une escroquerie comptable ? Rien de plus simple : consultez gratuitement en ligne l'annuaire de l'Ordre des experts-comptables. Si le nom du faux expert-comptable n'y figure pas, n'hésitez pas à contacter l'Ordre. Et surtout, avant toute expertise, exigez une lettre de mission de la part de votre expert-comptable, seul rempart valable en cas d'escroquerie comptable.

Vous avez déjà fait l'expérience d'une escroquerie comptable après avoir fait confiance à un faux expert-comptable ? Ne prenez plus aucun risque, et recrutez directement des diplômés comptables qualifiés sur ComptaJob.fr, le site d'emploi des métiers du chiffre.

Sources :

http://www.chefdentreprise.com/Thematique/gestion-fiscalite-1025/gestion-10113/Breves/Attention-aux-faux-experts-comptables-182138.htm

http://www.capital.fr/votre-carriere/faux-experts-comptables-gare-aux-arnaques-1187442


  Retour en haut de page