DCG : les bonnes pratiques pour mieux se préparer

DCG : les bonnes pratiques pour mieux se préparer


DCG : conseils pour décrocher son diplôme

Décrocher le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) est une étape à franchir pour accéder aux formations d’expertise comptable. Ouvrant droit au grade de licence, ce diplôme d’Etat est aussi la porte d’entrée à des débouchés professionnels. Vous pourrez notamment devenir comptable, assistant comptable, aide comptable, etc. Découvrez nos conseils pour mettre de votre côté toutes les chances pour réussir le DCG.

Sur le plan technique

Le hasard n’a pas sa place lorsqu’il s’agit de décrocher le diplôme de comptabilité et de gestion. Vous devez bien préparer votre examen du DCG. Comment procéder ?

Adopter la bonne méthode de travail

Pour réussir le DCG, soyez méthodique ! Il est important de définir la méthode de travail et de révisions qui convient à votre personnalité et à vos habitudes. Chacun a sa façon de bien mémoriser ses cours. Si certains étudiants ont besoin d’écrire des fiches, d’autres lisent tout simplement leurs cours pour les garder en tête. Ainsi, posez-vous certaines questions pour déterminer la méthode la mieux adaptée. Aimez-vous travailler seul ou en groupe ? Préférez-vous réviser le matin ou le soir ?

Faire le bon choix des matières

Le DCG est composé de treize épreuves obligatoires (UE1 à UE13). Afin de mieux appréhender les notions enseignées, nous vous conseillons d’aborder le programme de manière stratégique. Apprenez d’abord les unités d’enseignement introductives (1, 5,9 et 12). Poursuivez avec les unités spécifiques (2, 4, 6, 8 et 10). Terminez avec les cours les plus spécifiques (3, 7, 11 et 13). Dans cet ordre, vous pouvez mieux assimiler toutes les matières.

S’inscrire à l’épreuve de langues étrangères

Éviter l’unité d’enseignement numéro 14 est une erreur. Bien que cette épreuve de langues étrangères soit facultative, il est astucieux de vous y inscrire. Vous avez le choix entre l’espagnol, l’allemand et l’italien. Vous n’aurez rien à perdre. Cette matière optionnelle est seulement prise en compte dans le calcul de la moyenne du DCG, lorsque vous obtenez une note égale ou supérieure à dix sur vingt.

Réviser les notions de façon régulière

La régularité est essentielle dans tout apprentissage. Vous ne pouvez pas acquérir une notion au premier apprentissage. L’astuce est de la réviser plusieurs fois pour mieux appréhender les cours. Ainsi, vous devrez les consulter régulièrement et les mettre en pratique.

Effectuer des tests de connaissances

En règle générale, les formations au DCG durent trois ans. Quelques mois avant l’examen, nous vous recommandons de tester de temps en temps vos connaissances. Cela vous permet de prendre conscience des matières encore peu maîtrisées et du travail à faire. L’idéal est de consulter les annales du DCG proposant des sujets des examens des années précédentes avec leurs corrigés. Traitez-les dans des conditions similaires à celles de l’examen.

Sur le plan mental et physique

Trouvez nos quelques astuces sur le plan mental et physique pour mieux vous préparer aux épreuves du DCG.

Augmenter la confiance en soi

Sachez repousser les ondes négatives et les pensées d’échec, afin d’améliorer votre confiance en vous. Vous devez rester optimiste, même si des doutes vous passent parfois par la tête. Nous vous conseillons aussi de pratiquer la « méthode Coué », si vous sentez que vous êtes submergé par les doutes et le stress. Abordez différemment les choses.

Mettre en valeur ses forces

Pour réussir le DCG, vous pouvez jouer avec les coefficients des différentes épreuves. Par exemple, vous maîtrisez davantage l’UE11 – contrôle de gestion – de coefficient 1,5, mais vous êtes peu doué en UE2 – droit des sociétés – de coefficient 1. Efforcez-vous d’avoir une meilleure note sur la matière que vous maîtrisez bien. Cette stratégie vous aide à rattraper vos notes les moins bonnes. Notons tout de même que les notes en dessous de six sont éliminatoires.

Éviter de s’isoler

Même si l’examen du DCG constitue votre première préoccupation aujourd’hui, il n’est pas nécessaire de vous écarter complètement de vos amis. Accordez-vous du temps pour vous décontracter, sortir et vous amuser avec vos proches. Les moments de pause sont indispensables pour votre moral et votre motivation. L’essentiel est de savoir planifier vos révisions et vos sorties.

Pratiquer du sport

Faire du sport est bien pour votre corps et votre esprit. Nous vous recommandons donc de pratiquer régulièrement des activités sportives pour améliorer votre mémoire et vos performances intellectuelles. Le sport assure une meilleure vascularisation du cerveau.

Profiter d’un sommeil de qualité

Tout comme la pratique du sport, la qualité du sommeil compte également afin de garantir une mémorisation optimale. Évitez les sorties nocturnes trop régulières et les activités susceptibles de perturber votre sommeil . L’idéal est aussi de ne pas planifier des révisions à des heures trop tardives. En suivant ces conseils, vous êtes certain de mettre toutes les chances de votre côté pour réussir votre DCG.
Dernières articles
VOIR PLUS
Les obligations des experts-comptables
Les obligations des experts-comptables
Les experts-comptables doivent se conformer à toutes les obligations stipulées par la loi française et le Code de déontologie édictant ce métier....
DCG : les bonnes pratiques pour mieux se préparer
DCG : les bonnes pratiques pour mieux se préparer
Pour décrocher le DCG, vous voulez mettre toutes les chances de votre côté ? Que faire ? Suivez nos conseils sur ComptaJob.fr....
Comptabilité : quels sont les avantages de postuler en été ?
Comptabilité : quels sont les avantages de postuler en été ?
L’été est-il idéal pour postuler ? Qu’en est-il des offres de recrutement ? Profitez de cette période pour décrocher le poste de votre choix. Comment......