Coronavirus:Impact du recrutement en conseil et en audit en 2021

Publié le 22 01 2021 dans Conseils

RlRHSsE8wqShQzGwRstI_christina-wocintechchat-com-LQ1t-8Ms5PY-unsplash (2) (1).jpg


Recrutement dans l’audit-conseil pour 2021

Avant la crise COVID-19, le secteur d’audit-conseil avait fourni plusieurs milliers d’emplois en France.

Est-ce toujours le cas aujourd’hui ?

Pour l’année fiscale 2020-2021, d’importants cabinets promettent encore de recruter massivement.

Que recherchent-ils réellement ces cabinets d’audit, de conseil et d’expertise comptable ?

Quelles sont les opportunités d’embauche ?

Quels sont les critères de sélection des recruteurs ?

Les profils les plus recherchés par les cabinets

Les cabinets d’expertise comptable, d’audit et de conseil recherchent surtout les jeunes profils. Cette tendance est liée à la création de plusieurs postes et au départ à la retraite de nombreux collaborateurs. Ce secteur d’activité arrive en effet à recruter des dizaines de milliers de candidats tous les ans. Les cabinets proposent des conditions de travail intéressantes, notamment de bons salaires, afin d’attirer les meilleurs talents. Pour 2021, un auditeur débutant est rémunéré par exemple à environ 25 000 euros bruts par an. Un commissaire aux comptes débutant gagne environ 35 000 euros bruts par an.

Les opportunités d’embauche en 2021

Les offres d’emploi et de stage dans le secteur d’audit-conseil font le bonheur des jeunes diplômés cette année 2021. Le cabinet d’audit, de conseil de fiscalité et d’expertise comptable Mazars envisage par exemple d’embaucher 720 nouveaux employés en août 2021. Il prévoit d’accorder à des jeunes diplômés 400 postes, en l’occurrence des experts- comptables, des consultants SAP, des auditeurs financiers et des consultants en assurance. Cette entreprise propose également des stages de fin d’études dans les domaines du conseil, de l’expertise comptable, de l’audit financier et du Financial Advisory Services. Ces stages sont accessibles entre janvier et mai 2021. PricewaterhouseCoopers France figure aussi parmi les cabinets qui recrutent bon nombre de collaborateurs. Cette entreprise envisage d’embaucher 140 candidats désirant exercer des métiers du chiffre, notamment des conseillers en transactions, des conseillers en management et des consultants en cyber-sécurité. Il recherche également des auditeurs IT, des traducteurs pour l’assurance et des actuaires, ainsi que des centaines de stagiaires et de jeunes diplômés souhaitant renforcer leurs expériences professionnelles. Les cabinets RSM embauchent également des jeunes profils spécialisés en comptabilité, audit et conseil. De plus, ils recherchent un grand nombre de stagiaires et d’alternants.

Les exigences des recruteurs

Pour 2021, les recruteurs sont exigeants sur le niveau d’études, les qualités et les expériences professionnelles des candidats au poste d’auditeurs, de conseillers financiers et bien d’autres métiers du chiffre. Ils attendent à ce que les nouveaux nouvelles recrues soient réellement capables d’accompagner et de conseiller les clients du cabinet en cette période de crise sanitaire et économique. Au cours du recrutement en audit-conseil les cabinets privilégient les diplômés de Master sortant d’écoles d’ingénieurs, d’écoles de commerce, d’universités et d’Instituts d’administration des entreprises. Si les jeunes diplômés souhaitent se faire embaucher en ce moment de crise sanitaire et économique, ils doivent persévérer et améliorer leur employabilité. En effet, les cabinets d’audit et de conseil préfèrent recruter des candidats présentant dans leur CV quelques expériences professionnelles pertinentes. C’est pourquoi les jeunes diplômés doivent profiter des offres de stage et d’apprentissage des entreprises, afin de mieux s’imprégner du secteur d’audit-conseil. Ils doivent avoir comme qualités la capacité d’adaptation, la polyvalence et le sens de responsabilité. Tous leurs points forts doivent être bien mis en valeur pendant leur entretien d’embauche


  Retour en haut de page