Chômage partiel et prise en charge des formations professionnelles

Publié le 01 07 2020 dans Conseils

DOBWzeA69zhz1V534SzN_49226045_s (1).jpg


Coronavirus et formation professionnelle

Vous êtes concerné par une mesure de chômage partiel ? Profitez de cette période pour entamer une formation professionnelle sans même piocher dans votre compte personnel de formation (CPF).

Chômage partiel et formation professionnelle

Selon les données de Pôle Emploi, le chômage partiel concerne en France plus d’un salarié sur trois, soit environ 8 millions de personnes. Cette réalité du marché de l’emploi à l’heure de la crise sanitaire du coronavirus constitue cependant un moment idéal pour parfaire une formation professionnelle sans entamer le solde de son CPF. La clé ? Une mesure gouvernementale de prise en charge à 100% des formations professionnelles. Spécifiquement, cette mesure d’aide aux entreprises élargit le dispositif FNE-Formation à l’ensemble des entreprises dont les salariés sont en chômage partiel.

Formation professionnelle : comment bénéficier de la prise en charge ?

Pour bénéficier du dispositif de prise en charge des frais de formation professionnelle, plusieurs étapes sont nécessaires :

- L’entreprise doit établir la lister des employés en chômage partiel et suivants une formation professionnelle .

-L’entreprise doit transmettre cette liste à la Direccte .

- La Direccte doit établir une convention simplifiée de prise en charge des frais de formation professionnelle.

En contrepartie de ce financement public, l’employeur doit maintenir dans ses effectifs le salarié pendant l’ensemble de la période de formation professionnelle. Vous souhaitez profiter de votre chômage partiel pour suivre une formation professionnelle en comptabilité ou gestion ? N’hésitez pas à faire un tour sur ComptaJob.fr le site de référence de l’emploi comptable.



  Retour en haut de page