Tour d’horizon sur le dispositif de portage salarial

Tour d’horizon sur le dispositif de portage salarial

Actualités


Portage salarial : un levier pour les travailleurs indépendants

Le portage salarial est une forme d’emploi, à mi-chemin du salariat et de l’activité indépendante. Ce dispositif rend service aussi bien aux travailleurs indépendants qu’aux entreprises. C’est une solution stratégique pour relancer les activités économiques après la pandémie du coronavirus. Dans cet article, nous allons répondre à quelques questions pour comprendre le fonctionnement du portage salarial.

Qui entrent en jeu dans le portage salarial ?

Le portage salarial concerne trois parties distinctes :

-le salarié porté ;

-la société de portage ;

-l’entreprise cliente.

Les entreprises clientes bénéficient donc du service fourni par les salariés portés, sans besoin de les embaucher.

Qui gère les différents contrats ?

Le tarif et la nature de la prestation sont fixés par accord entre le salarié porté et l’entreprise cliente. De son côté, la société de portage se charge de la gestion des différents contrats. En effet, le salarié porté et la société de portage sont liés par un contrat de travail CDD ou CDI. La société de portage et l’entreprise, quant à elles, doivent signer un contrat commercial de prestation de service. Dans ce sens, on considère le portage salarial comme un statut hybride associant la profession indépendante au salariat.

Quels sont les secteurs concernés ?

Le portage salarial convient essentiellement aux professions libérales et intellectuelles non réglementées. Ainsi, les secteurs les plus concernés sont l’informatique, le marketing, la communication, la finance et la comptabilité. Il est aussi possible de fournir des prestations artisanales et commerciales dans le cadre de portage salarial. Notons que ce dispositif d’emploi a quand même sa limite. On ne peut pas l’appliquer dans le secteur du service à la personne (jardinage, assistance, garde d’enfants, etc.). Les prestations dans ce secteur ne peuvent pas être facturées. Néanmoins, les profils des salariés portés sont particulièrement diversifiés aujourd’hui. Les entreprises peuvent notamment trouver des salariés expérimentés, des demandeurs d’emploi, des entrepreneurs, des experts et des consultants. En 2021, le portage salarial est considéré comme l’une des solutions favorisant la relance économique. Il permet aux entreprises d’accéder à des compétences spécifiques et de réussir leurs projets tout en maîtrisant les coûts.

Quels sont les atouts de cette forme d’emploi ?

Le portage salarial permet aux salariés portés de combiner la sécurité du salariat et la souplesse de l’activité indépendante. D’une part, ces employés profitent de tous les avantages sociaux d’un salarié d’entreprise (assurance maladie, mutuelle santé, assurance chômage et pension de retraite). Ils reçoivent chaque mois leur rémunération avec une fiche de paie. D’autre part, ils ont la possibilité d’exercer leur activité en toute autonomie. Ils sont libres de choisir leurs clients, de fixer leurs tarifs et d’organiser leur travail selon leur convenance. En contrepartie, ils doivent assurer une intervention parfaite. Le portage salarial permet aussi à certains salariés portés de préparer leur entrée dans l’entrepreneuriat sans beaucoup de formalités. Presque toutes les démarches administratives sont à la charge de la société de portage. Cela représente un énorme avantage par rapport aux travailleurs indépendants sous le statut d'entreprise individuelle. Ces freelances doivent s’occuper de nombreuses tâches administratives et ne peuvent pas se concentrer sur leur métier. De plus, en tant que salariés portés, les futurs entrepreneurs ont l’occasion de créer leur réseau professionnel et de développer leurs compétences dans un environnement sûr. Ils seront moins exposés aux risques d’échec.

Comment s’effectue la comptabilité d’une activité en portage salarial ?

La société de portage se charge de la comptabilité de l’activité de ses salariés portés. Elle s’occupe de la facturation des prestations fournies aux entreprises clientes. Elle effectue également leur recouvrement. Cette société spécialisée s’assure à ce que les factures soient réglées par les clients dans le respect du délai et du mode de paiement prévu par le contrat. Elle prendra en main les relances, si un client n’honore pas ses engagements. Toutefois, même s’il y a un retard de règlement des factures, le salarié porté recevra toujours à temps sa rémunération mensuelle. Cette dernière est calculée selon le chiffre d’affaires enregistré, déduit des frais de gestion. Notons que la comptabilité d’une activité en portage salarial est bien explicite, car la rémunération du salarié est bien détaillée dans le bulletin de paie. On y trouve le salaire net, les frais professionnels, les frais de gestion, l’indemnité compensatrice en cas de congé payé, etc. D’ailleurs, le salarié a la possibilité de fixer lui-même la rémunération qu’il veut obtenir. En effet, certaines sociétés de portage permettent aux salariés portés d’estimer le montant des honoraires à proposer aux clients.

Si vous aimez travailler dans le secteur de la comptabilité ou de la finance, nous vous recommandons de parcourir nos offres d’emploi sur le site Comptajob.fr.

Dernières actualités
VOIR PLUS
Tour d’horizon sur le dispositif de portage salarial
Tour d’horizon sur le dispositif de portage salarial
Le portage salarial apporte des avantages financiers et techniques à de nombreuses entreprises aujourd’hui. Comment fonctionne ce dispositif d’emploi......
Télétravail : Quels sont les avantages fiscaux et sociaux ?
Télétravail : Quels sont les avantages fiscaux et sociaux ?
Le télétravail a apporté beaucoup de changements aux entreprises. Cela a permis notamment de bénéficier de grands avantages sociaux et fiscaux en 2021......
Relance économique : participation du secteur d’expertise comptable
Relance économique : participation du secteur d’expertise comptable
La relance économique est l’affaire de tous les acteurs du pays. Ainsi, le CSOEC a lancé l’initiative « Tous pour la relance et l’emploi »....